Brasserie St Eloi


La brasserie Saint-Eloi a été fondée au début du 20ème siècle comme l'atteste la date 1906 indiquée sur l'atelier de fabrication. A cette époque quatre brasseries travaillaient au village :

  • la brasserie Demey située 224 Rue de Callicanes,
  • la brasserie Mortier située 88 rue de Boeschèpe,
  • la brasserie de l'abbaye du Mont des Cats,
  • la brasserie Saint Eloi.

La première habitation, démolie pendant la première guerre mondiale, a été reconstruite en 1922. C'est une maison de maître, construite en brique, avec une toiture en ardoise à pans brisés. On peut remarquer plusieurs fenêtres à vitraux qui offrent à l'intérieur une belle lumière. Sur le pignon d'angle, un décor datant de 1923 porte la signature d'un architecte sculpteur d'Hazebrouck, Gustave Pattein, auteur de nombreuses œuvres dans nos églises flamandes et lilloises. On y reconnaît les ingrédients nécessaires à la fabrication de la bière: épis d'orge, houblon grimpant sur des poteaux, et un chaudron.

PT003_04L'atelier de fabrication situé à droite de la maison construit en 1906 est en brique, couvert d'un toit à longs pans en tuile. Une haute cheminée d'usine, se dressait autrefois à l'arrière du bâtiment. Sur les hautes fenêtres cintrées, côté cour intérieure, on peut apercevoir un médaillon à l’effigie de St Arnould portant le fourquet, sorte de fourche qui servait à brasser la bière sans rayer le fond des cuves. Côté rue de Callicanes, on peut lire l'inscription «Brasserie Saint-Eloi» en céramique polychrome. Il subsiste encore, au dessus du bandeau, à hauteur des combles, la porte par laquelle on montait les sacs d'orge à l'aide d'un treuil.

Dans la cour, se trouvaient également des écuries et un bâtiment de stockage des fûts. L'eau de pluie, utilisée pour la fabrication de la bière, était remontée de la citerne située sous la maison patronale, par une pompe à bras actionnée par deux hommes. La brasserie St Eloi a produit de la bière jusqu'en 1939 ; 10 ouvriers y travaillaient. En 1946, la famille Fillebeen a achetée la propriété, qui devient alors un entrepôt de boissons jusqu'en 1982.