Le cimetière anglais

The war graves of the British Empire

Les tombes de guerre de l’Empire britannique


cimetiereanglaisdsc02641r350La création du cimetière britannique remonte à juillet 1917, entre la bataille de Messines et celle d’Ypres, quand trois stations de tri des blessés furent déplacées sur Godewaersvelde. Le 37ème et 41ème régiments y enterrèrent leurs morts jusqu’en novembre 1917.
Pendant l’offensive allemande en Flandres, l’hôpital de campagne et les unités combattantes continuèrent à utiliser le cimetière.





Une grande concession française fût créée sur la terrasse à l’extrémité la plus haute du cimetière en mai et juin 1918, mais les tombes furent déplacées après l’Armistice. Ce cimetière contient les tombes de 893 soldats du Royaume Uni, 65 d’Australie, 4 du Canada, 3 de la Nouvelle Zélande, 2 d’Afrique du Sud, et 1 d’Inde ; une infirmière du Service de Santé des Forces Territoriales ; et 19 prisonniers allemands.

Le cimetière britannique se situe sur un terrain en pente entre le village et le Mont des Cats, sur des terres cultivées et des pâtures. La croix et le « Pierre de Guerre » s’élèvent sur une terrasse engazonnée du côté sud-est. Les limites en sont indiquées par une haie d’épineux et un mur de briques. La surface est de 3 163 yards carrés.

Le cimetière paroissial de Godewaersvelde abrite les tombes d’un aviateur et d’un soldat canadien qui furent tous les deux tués en 1918, et deux soldats indiens inconnus.